Patagonie

Au sud du continent américain, la Patagonie est une région qui regroupe une partie du Chili et une partie de l’Argentine. Les deux pays sont séparés par la cordillère des Andes. C’est l’une des zones les moins peuplées du monde : environ 3 habitants par mètre carré. Cette région est composée de glaciers et de pampas, de forêts subpolaires et d’îles… il s’agit d’un eldorado pour les adeptes du trekking et les amoureux de la nature.

J’ai profité de mon voyage en Antarctique pour y fait un passage de quelques jours. Voici ce que je vous recommande.

 

Coté Chili:   Parc national Torres Del Paine

Coté Argentine:  El Calafate et le Glacier Perito Moreno

Mont Fitz Roy

Ushuaia & le parc national Tierra del Fuego

Parc National Torres Del Paine

Situé à 350 km d’El Calafate, de nombreux tours opérateurs proposent des visites de ce parc en une journée depuis l’Argentine. Le parc porte son nom en raison des 3 sommets très reconnaissables appelés les Torres (les tours) du massif de Paine. Grand de 181’000 hectares, la région est classé « Réserve de Biosphère » par l’Unesco.

J’ai réservé un tour avec l’agence Southroad qui m’a emmené depuis El Calafate vers le parc. Le trajet dure 3h30 et nous sommes passés la frontière au point Cancha Carrera. Le bus nous a déposé au premier point de vue : Sarmiento de Gamboa Lake. Ensuite, nous avons partagé le déjeuner à la cascade de Saltos del Rio Paine là ou se déverse le Lac Nordernskjöld dans le Lac Pehoé. Ce n’est pas une grande cascade, mais le cadre est très bucolique. Nous avons ensuite repris la route à travers le parc avec une halte au bord du Lago Nordernskjöld et une vue imprenable sur le Cerro Almirante Nieto et le Cuernos del Paine. L’arrêt suivant est au point de guarde Laguna Armaga, ou après quelques clichés au point de vue Las Torres, j’ai fait une belle rencontre : un tatou ! Animal emblématique de la région, le Grand tatou velu est pourtant considéré comme rare. Je l’ai vu pour la première fois tout comme beaucoup de touristes émerveillés. Notre dernière halte se situe au lac Pehoé : un pont nous amène à l’hosteria situé sur un îlot du lac. C’était là notre dernière vue sur les Torres avant d’entamer la longue route de retour vers El Calafate.

Voir les photos du parc national Torres Del Paine

https://southroad.com.ar/ingles/lugares_calafate_9.php

El Calafate et le Glacier Perito Moreno

El Calafate est une petite ville en Argentine situé au sud du lac Argentino. Elle est très fréquentée par les touristes car c’est la porte d’accès au parc national Los Glaciares inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi que de la région du mont Fitz Roy.

Le Glacier Perito Moreno est le lieu le plus visité du parc national Los Glaciares. Il est alimenté par le champ de glace de la Cordillère des Andes. Son front glaciaire de 5 000 mètres s’étend dans le lac Argentino et avance d’environ de deux mètres par jour, soit de sept cents mètres par an. Lorsque ce front atteint la rive opposé, la péninsule Magellan, il forme un barrage naturel et coupe le lac en deux partie. Le niveau de l’eau monte alors dans le bras Rico jusqu’à  trente mètres. L’eau s’infiltre peu à peu dans la glace et creuse ainsi une arche qui s’effrite jusqu’à son effondrement, un phénomène très spectaculaire qui se produit tous les trois à quatre ans et qui attire beaucoup de monde.

Et comme je suis très chanceuse, le jour de mon excursion au glacier tombait juste au moment où l’arche était sur le point de s’effondrer. J’ai pu assister au détachement de gros blocs de glace produisant des bruits assourdissant comparable au tonnerre. C’est l’un des spectables naturels les plus impressionnants au monde, des chaînes de télévisions étaient venu filmer le phénomène et les journaux du monde entier (même de chez moi en Suisse https://www.lematin.ch/monde/enorme-glacier-point-rompre/story/22722060) ont relayé l’événement. L’arche s’est effondré pendant la nuit suivant ma visite, quelle chance d’avoir pu assister à ce phénomène ! Le lendemain il n’y avait plus rien à voir !

Voir les photos d’El Calafate et du glacier Perito Moreno

https://southroad.com.ar/ingles/lugares_calafate_1.php

Mont Fitz Roy

L’autre site incontournable du parc national Los Glaciares est le mont Fitz Roy, très connu des adeptes du trekking. Le massif se situe entre l’Argentine et le Chili et son sommet culmine à 3441m d’altitude. Il compte parmi les sommets les plus légendaires des Andes pour sa beauté et la complexité à le gravir. Les parcours débutent au village El Chalten au pied du massif. J’ai pris une excursion avec l’option: LAGO DEL DESIERTO & VESPIGNANI GLACIER, la vue était bien mais le de temps nécessaire au trajet supplémentaire ne nous pas permis d’en profiter pleinement, contrairement à ceux qui avaient juste prit le transfert jusqu’à El Chalten. Après une balade d’environ une heure, ils ont profité d’ une magnifique vue du Mont Fitz Roy dans le reflet du lac Laguna Capri.

Voir les photos du Mont Fitz Roy

https://southroad.com.ar/ingles/lugares_calafate_8.php

Ushuaia et le parc national de la Terre de Feu

 

Ushuaia est la capitale de la province Terre de Feu (Tierra del Fuego). Elle est considéré comme la ville la plus austral au monde, d’où son surnom “el fin del mundo”. En réalité, il existe un petit village chilien encore plus au sud : Puerto Williams que vous pourrez apercevoir si vous prenez une excursion en croisière dans le canal de Beagle.

Si vous allez vous promener à Ushuaia, vous allez vite comprendre pourquoi le symbole de la ville est un arbre qui s’est incliné à l’horizontal. En effet, les vents dominants sont les westerlies venant de l’ouest et ils soufflent toute l’année, influençant ainsi le climat et la végétation de la région. 

Ushuaia est une ville très visitée car c’est de son port que partent beaucoup de croisières en Antarctique.

Voir les photos d’Ushuaia et du parc national de la Terre de Feu

Voir l’article: Les incontournables d’Ushuaia

 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth